[ ↓ skip to navigation ↓ ]

L'identification de votre chiot

L’identification de votre chiotidentification chiot, puce d’identification chiot, micropuce chiot

Ainsi que nous l'avons dit, votre chiot doit légalement porter sur son collier une plaque ou médaille indiquant clairement vos coordonnées. Vous pouvez cependant prendre d'autres mesures afin d'assurer le retour sain et sauf de votre animal si jamais il venait à se perdre.

Certains propriétaires de chiens optent pour le tatouage, généralement à l'intérieur de l'oreille droite, mais aujourd'hui, l'utilisation d'une micropuce d'identification est considéré comme le moyen le plus sûr d'établir un lien entre un chien et son propriétaire, car elle accroît de manière significative les chances de retour de l'animal en cas de perte, de vagabondage ou de vol.

La plupart des chiots peuvent se faire implanter une puce d'identification dès l'âge de douze semaines. Cette puce minuscule est implantée sans douleur sous la peau de votre animal. Dans la grande majorité des cas, elle ne bougera plus, et tout en restant invisible, elle pourra être lue par un scanner. La micropuce contient un code exclusif qui est enregistré, ainsi que vos coordonnées, dans une base de données centralisée.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les micropuces, votre vétérinaire vous conseillera volontiers.

 

Et si votre chiot se perdait ?

Loin de nous l'idée que vous puissiez perdre votre animal, mais mieux vaut y penser avant plutôt que d'être confronté à une situation à laquelle on n'est nullement préparé. Il s'agit, cela va sans dire, d'une situation très pénible, mais même les chiots qui sont l'objet des soins les plus attentifs peuvent parfois se perdre.

Les "chiens d'intérieur" sont particulièrement vulnérables, car ils sont incapables de retrouver leur chemin dès qu'ils s'éloignent de leur voisinage immédiat. Bien entendu, de nombreux chiens parviennent à s'orienter suffisamment pour rentrer à la maison, mais si vous constatez l'absence de votre chiot, il faut réagir immédiatement. Votre animal doit porter sa plaque d'identification, afin que la police ou les autorités locales puissent vous prévenir. Si tel n'est pas le cas, donnez aux autorités locales et aux vétérinaires alentour une description détaillée de l'animal et un numéro de téléphone où l'on puisse vous joindre. Contactez les chenils et les refuges de la SPA, dont vous trouverez les coordonnées dans l'annuaire.

Enfin, il peut se trouver qu'une personne bien intentionnée ait recueilli votre chiot ; collez et distribuez des placards ou affiches dans votre localité ou votre quartier : dans les magasins, les bibliothèques, les supermarchés, et chez votre vétérinaire.

 


[ ↑ skip to content ↑ ]