[ ↓ skip to navigation ↓ ]

Votre vétérinaire

Vous avez choisi votre chiot, il ne vous reste plus qu'à choisir son vétérinairechiot et vétérinaire, emmener mon chiot chez le vétérinaire

Lorsque votre chiot est bien installé chez vous, l'une de vos premières tâches consiste à prendre rendez-vous chez un vétérinaire. Mais comment trouver le vétérinaire qui vous convient ? Les recommandations des amis et de la famille peuvent être utiles, mais sinon, vous devez vous fier à votre intuition. Le personnel du cabinet vous paraît-il sympathique, compétent et serviable ? L'endroit est-il facilement accessible, pas trop éloigné de chez vous ? Ont-ils des solutions à vous proposer si votre chiot est malade en dehors des heures de consultation ? Renseignez-vous également pour savoir si le cabinet est spécialisé dans certains domaines précis, ou si le vétérinaire peut vous adresser à un confrère spécialiste en cas de besoin.

 

Faire en sorte que la première visite se passe bien

Votre première visite chez le vétérinaire peut représenter un certain stress pour votre chiot. Il lui faudra voyager en voiture, être confronté à des visages nouveaux, des odeurs inconnues, et subir un certain nombre de manipulations et d'examens.

Vous pouvez l'aider de plusieurs manières. La première chose à faire est de rester calme vous-même. Ensuite, assurez-vous que votre chiot soit installé en sécurité dans votre voiture, en utilisant une cage de voyage ou un harnais avec ceinture de sécurité. Vous pouvez aussi emmener quelques jouets et friandises pour récompenser votre chiot de son bon comportement. Il s'apercevra ainsi qu'une visite chez le vétérinaire ne comporte pas que des inconvénients ! Cliquez ici si vous souhaitez lire l'article sur Voyager avec votre chiot.

 

Vaccinations

Il est essentiel de faire vacciner votre chiot contre un certain nombre de maladies graves. C'est ce que vous pouvez faire de mieux pour garder votre animal en bonne santé.

Votre vétérinaire vous établira un planning précis de vaccinations, mais sachez d'ores et déjà qu'il devra subir les premières injections vers la huitième semaine et les dernières vers douze semaines. Il faudra le garder chez vous, à l'écart d'autres chiens, pendant sept à dix jours après ces dernières vaccinations.

Afin qu'il reste protégé contre les maladies, des rappels doivent lui être administrés chaque année, ou tous les deux ans pour certains d'entre eux. Votre vétérinaire vous conseillera utilement à ce sujet. Cliquez ici si vous souhaitez lire l'article sur les vaccinations.

 

Le traitement contre les vers

Plusieurs types de vers peuvent infecter votre chiot, dont les ascaris et le ver solitaire ou ténia. Il est important de traiter votre animal dès que possible. Votre vétérinaire vous recommandera le traitement vermifuge régulier le mieux adapté. Certains vers peuvent aussi être transmis à l'homme, et il faut donc respecter les traitements vermifuges prescrits par votre vétérinaire.

 

Les puces

Si votre chiot héberge des visiteurs indésirables, vous le verrez sans doute se gratter fréquemment. Vous observerez peut-être également des déjections de puces lorsque vous le toiletterez. Vous ne verrez probablement pas les puces elles-mêmes, d'une couleur rouge-brun et longues de 2 à 3 millimètres, et qui se déplacent très rapidement.

Si vous pensez que votre chiot a des puces, votre vétérinaire vous conseillera le meilleur traitement. Les préparations actuelles sont très efficaces et vos pourrez très vite débarrasser votre chiot de ses parasites. Vous devrez aussi traiter votre intérieur ; votre vétérinaire vous conseillera les produits, poudres ou aérosols, les mieux adaptés.

 

L'assurance des animaux de compagnie

Vous envisagez peut-être de souscrire une assurance pour votre chiot. Ainsi, s'il contracte une maladie sérieuse, vous n'aurez pas à vous soucier des coûts élevés de certains soins et traitements. Cependant, n'oubliez pas que la plupart des assurances ne couvrent pas les soins de routine.

Et puis veillez à bien vous renseigner, car les polices d'assurance ne sont pas toutes les mêmes, et c'est également vrai pour les primes ! Ne signez pas avant d'avoir lu en détail toutes les clauses du contrat.

 

Les micropuces d'identification

Une micropuce d'identification est un objet minuscule qui peut être implanté sous la peau de votre chiot, dans la zone du cou. Il s'agit d'un processus quasiment indolore, tout comme une piqûre de vaccin. La puce contient un numéro exclusif qui est enregistré dans une base de données centralisée. Si votre chiot se perdait, il serait alors possible, grâce à cette puce, de remonter jusqu'à vous.

[ ↑ skip to content ↑ ]