Pellicules chez le chien : informations, prévention et traitement | Hill’s Pet

$authorText
minutes de lecture

Vous connaissez probablement des gens qui ont des pellicules, mais saviez-vous que le chien peut également avoir des pellicules ? Vous avez peut-être remarqué que votre chien se gratte plus souvent ou vous avez observé des petits points blancs sur son couchage. Outre une irritation cutanée, ces signes peuvent également indiquer une affection cutanée appelée cheylétiellose (mites de corps).

Quand consulter le vétérinaire en cas de pellicules chez votre chien ? Chez le chien, comme les signes de pellicules peuvent être très similaires à d’autres problèmes de peau, il est important de savoir ce à quoi il faut faire attention et les options de traitement possibles à envisager.

Beagle se grattant l’oreille.

Informations sur les pellicules chez le chien

Les pellicules sont des cellules de peau morte sur le pelage du chien. Selon la couleur du pelage du chien, il peut être difficile d’observer les pellicules, mais elles sont souvent visibles lorsqu’il saute du canapé ou pose sa tête sur vos genoux. 

La peau d’un chien peut être irritée de plusieurs façons. Qu’il s’agisse d’un léchage excessif ou d’un problème nutritionnel, la cause première des pellicules peut parfois être difficile à identifier. Il faut tout d’abord déterminer si vous remarquez des pellicules sur tout le pelage ou seulement sur une zone particulière. Une peau irritée à un endroit précis peut être due à une réaction à un produit avec lequel votre chien a été en contact, ou à un problème plus grave comme une infection ou un parasite. Dès que vous remarquez la présence de pellicules, pensez à consulter le vétérinaire. Si vous observez des signes supplémentaires tels que des démangeaisons, une rougeur, une irritation ou des plaques squameuses avec perte de poils, il est vivement conseillé de consulter le vétérinaire immédiatement. Comme les troubles cutanés peuvent avoir des causes génétiques, environnementales, nutritionnelles ou parasitaires, il faut parfois explorer plusieurs options de traitement différentes.

Prévention et traitement des pellicules

Vous pouvez mettre en application plusieurs mesures afin de prévenir les pellicules et autres troubles cutanés chez votre chien. Le Mag du Chien recommande aux propriétaires de brosser régulièrement le pelage de leur animal, quelle que soit la longueur de ses poils. Un brossage fréquent permet d’éliminer les nœuds, de réduire le terrain propice aux parasites et de stimuler le sébum de la peau et du pelage. Cela vous permet également de vérifier que votre chien n’a pas de grosseur ou de bosse inhabituelle, de puces, de tiques ou d’autres problèmes potentiels.

Le vétérinaire peut vous suggérer de laver votre chien plus fréquemment pour prévenir les pellicules. Si vous décidez d'utiliser un shampoing, Le Mag du Chien rappelle également qu’il faut choisir un produit adapté à nos amis canidés, car les produits pour humains ne leur conviennent pas. Veillez également à bien sécher votre animal après l’avoir lavé.

Si des mesures préventives simples comme le toilettage et le bain ne parviennent pas à éliminer les pellicules de votre chien, discutez avec le vétérinaire des options alimentaires spéciales ou des tests d’intolérance. Il peut vous aider à trouver une alimentation pour chien contenant des ingrédients tels que des acides gras oméga-3 et de la vitamine E qui favorisent la santé du pelage et du système immunitaire.

Chien se faisant laver.

Différence entre pellicules et cheylétiellose

Une éventuelle cause plus grave des squames et des démangeaisons chez le chien est une affection appelée cheylétiellose. Selon ESCCAP France, la cheylétiellose est une maladie de peau provoquée par de petits acariens […] […] qui se traduit par l’apparition de nombreuses pellicules dans le pelage et provoque des démangeaisons assez fréquentes, mais pas systématiques. Cette affection est extrêmement contagieuse et peut se transmettre facilement aux autres animaux du foyer, comme les chats et les lapins. Il est donc important de consulter le vétérinaire le plus rapidement possible. 

Malheureusement, il n’existe pas de remède miracle contre la cheylétiellose. Le vétérinaire administrera probablement un traitement topique appelé « bain » destiné à recouvrir le pelage de votre chien d’un médicament qui élimine les acariens. Il peut être nécessaire de répéter les bains et autres traitements une ou deux fois par semaine pendant une durée maximale de six semaines. Vous devrez également emmener vos autres animaux chez le vétérinaire pour qu’il leur administre un traitement anti-acariens, et vous devrez peut-être traiter votre maison avec un pesticide conçu pour éliminer les acariens et les puces.

Personne n’aime voir son chien se gratter et être gêné. Une fois les pellicules ou les autres troubles cutanés traités, vous et votre chien pourrez à nouveau passer du temps ensemble à faire ce que vous aimez, sans démangeaisons.

Auteur

Chrissie Klinger

Articles associés