Pourquoi certains chiens détestent-ils le bain ? (et conseils pour laver un chien effrayé)

Publié par Jean Marie Bauhaus
minutes de lecture

Votre chien adore passer dans les flaques d’eau, mais quand vient l’heure du bain, il rentre la queue et se cache. Pourquoi certains chiens détestent-ils tant le bain ? Si ce n’est pas à cause de l’eau, pourquoi tant de chiens tremblent et gémissent à l’heure du bain ? Découvrez ce qui pourrait être à l’origine de la peur du bain chez votre chien, et poursuivez votre lecture pour apprendre à laver un chien qui déteste le bain.

Pourquoi certains chiens détestent-ils le bain ?

S’il est vrai que tous les chiens n’aiment pas jouer dans l’eau, cela n’explique pas nécessairement pourquoi votre chien n’aime pas être lavé. Même les races qui aiment l’eau, comme les labradors, rechignent souvent à prendre un bain. Alors si ce n’est pas à cause de l’eau, pourquoi certains chiens détestent-ils le bain ? Un certain nombre de facteurs peuvent expliquer pourquoi votre chien déteste s’approcher de la baignoire ou du lavabo.

Corgi se faisant laver dans une salle de bain

Souvenirs de mauvaises associations

Selon le site centrale-canine.fr, une phobie est une crainte excessive et disproportionnée vis-à-vis de certains stimuli comme certains bruits (coup de fusil, pétard, feux d’artifice, orage), certaines personnes (notamment les hommes), certains animaux ou certaines situations (départ en voiture, en train…). Le chien phobique, confronté à l’objet de sa peur, peut présenter des réactions frénétiques, dangereuses pour lui et pour son entourage. Les chiots correctement socialisés ne devraient pas présenter de phobies, vis-à-vis de tout ce qui constitue les éléments normaux de la vie quotidienne. Une mauvaise expérience associée au bain, comme se faire brûler par de l’eau trop chaude, glisser et tomber dans la baignoire, recevoir de l’eau dans la truffe ou du shampoing dans les yeux, peut traumatiser le chien et lui faire craindre le bain. Même les expériences pénibles liées à d’autres activités de toilettage, comme la douleur causée par une coupe de griffes trop courte ou un nettoyage des oreilles, peuvent créer de mauvaises associations avec l’heure du bain si elles se produisent au même moment.

Perte de contrôle

Lorsque le chien nage ou passe dans une flaque d’eau, il s’agit d’une activité amusante à laquelle il choisit de participer. Le bain, en revanche, est généralement imposé au chien, qui est manipulé d’une manière qu’il n’aime pas. Cette perte de choix et de contrôle sur ce qui lui arrive peut être très perturbante pour lui.

Inexpérience

Le chien qui n’a jamais pris de bain ou qui n’est pas lavé souvent peut tout simplement être effrayé par l’expérience inhabituelle que représente le fait d’être plongé dans une baignoire remplie d’eau et recouvert de shampoing. Cela peut créer des associations négatives qui le rendront craintif à l’avenir.

L’heure du bain est stressante

Parfois, le chien n’est pas le seul à détester l’heure du bain. Le chien base souvent ses émotions sur celles de ses maîtres. Plus vous semblez inquiet(-ète), plus votre chien risque de l’être. Si vous criez sur votre chien, si vous le manipulez brutalement et si vous vous dépêchez de lui faire prendre son bain, vous lui montrez que le bain est une chose à craindre. Même si vous êtes doux(-ce) avec votre chien, il sera capable de sentir votre frustration, ce qui peut suffire à lui faire redouter le bain à l’avenir.

Le chien a-t-il besoin de prendre des bains ?

Votre chien a-t-il vraiment besoin de prendre un bain régulièrement ? Cela dépend. En général, on donne un bain à son chien simplement pour rendre la cohabitation plus facile. Vous ne voulez pas que votre chien laisse des traces de boue partout et vous n’aimez pas non plus câliner un chien qui sent mauvais. Les races à poil court et à la peau saine n’ont pas besoin d’être baignées pour leur bien, et elles n’ont pas vraiment besoin de prendre un bain régulièrement, sauf si elles ont tendance à se salir beaucoup. Dans de nombreux cas, il suffit de les essuyer avec des lingettes pour animaux. Toutefois, si vous avez une race avec des plis comme un carlin ou un shar-pei, vous devez également veiller à essuyer régulièrement les plis cutanés.

Les races à poil long et à poil frisé, quant à elles, ont besoin d’un shampooing et d’un traitement réguliers pour éviter que le poil ne s’emmêle et ne devienne ingérable, mais un brossage quotidien peut également être utile. Les races sans poils, comme le chien nu mexicain, ont besoin de bains réguliers pour éviter que leur peau ne se dessèche. À l’inverse, les chiens à la peau grasse, comme les cockers, ont également besoin de bains fréquents pour éviter l’accumulation de sébum.

Comment donner le bain à un chien qui déteste cela ?

Si votre chien a un type de peau ou de pelage qui rend le bain nécessaire, la meilleure chose que vous puissiez faire est de le reconditionner pour qu’il apprécie le bain, ou du moins qu’il n’en ait pas peur. Cela implique de remplacer les associations négatives par des associations positives, ainsi que du temps et de la patience. Tout dépend si votre chien est terrifié par le bain, s’il boude simplement à l’idée de devoir le prendre ou s’il se situe entre les deux.

1. Restez calme

Tout d’abord, veillez à avoir une attitude positive à propos du bain de votre chien. Si vous êtes pressé(e), stressé(e) ou frustré(e) par votre chien, attendez d’être plus détendu(e) pour lui donner son bain, ce qui l’aidera à se sentir plus calme.

2. Créez des associations positives

Chien mignon avec une serviette rose et un canard en caoutchouc jaune prêt pour le bain

Le site lemagduchien.ouest-france.fr explique qu’après le bain, il faut féliciter vivement le chien pour son comportement exemplaire. Récompensez-le en lui offrant une friandise une fois la douche terminée. Le but est de créer une association positive avec une expérience qu’il ne trouve pas à son goût mais à laquelle il s’est soumis pour faire plaisir à son maître adoré. N’essayez pas de lui donner un bain tout de suite. Laissez-lui le temps de former des associations positives avec la salle de bain et la baignoire. Une façon de transformer la peur de la baignoire de votre chien en anticipation est de déplacer sa gamelle dans la salle de bain, à côté de la baignoire, et de faire un chemin de friandises jusque-là. Lorsque vous pensez que votre chien est prêt, placez sa gamelle dans la baignoire sur un tapis antidérapant. Autorisez-le à monter tout seul dans la baignoire s’il est assez grand afin de renforcer son sentiment de choix et de contrôle.

Une fois que votre chien est capable d’être dans la baignoire sans crainte, retirez sa gamelle et essayez de faire couler l’eau. Donnez-lui des jouets avec lesquels il peut jouer dans la baignoire ainsi que des friandises. Vous pouvez également étaler une friandise à lécher sur le mur et le laisser la lécher pendant que l’eau coule. Lorsque votre chien tolère d’entendre l’eau couler et de se mouiller les pattes, essayez de l’asperger un peu d’eau, en gardant les choses amusantes et légères et en en faisant un jeu. Progressivement, vous arriverez à le mouiller et à le laver avec du shampooing, tout en le félicitant et en lui disant des paroles apaisantes. À n’importe quel stade de ce processus, si votre chien s’agite, arrêtez et réessayez le lendemain.

3. Évitez les associations négatives

Prenez des précautions pour que votre chien se sente en sécurité pendant le bain. Placez un tapis antidérapant ou des autocollants antidérapants au fond de la baignoire pour l’empêcher de glisser, et envisagez d’utiliser un harnais de bain comme ceux utilisés par les toiletteurs professionnels pour aider votre chien à se sentir plus en sécurité. Veillez à être très doux(-ce) avec votre chien. Testez également la température de l’eau et assurez-vous qu’elle n’est ni trop chaude ni trop froide. Évitez de pulvériser ou de verser de l’eau directement sur sa tête. Utilisez plutôt un gant pour la tête et les autres zones sensibles. Et gardez les autres activités de toilettage, comme la coupe des griffes et le brossage des dents, pour un autre jour.

Même s’il peut y avoir plusieurs causes à l’aversion du chien pour le bain, les solutions sont les mêmes, quel que soit l’élément déclencheur. Avec beaucoup de patience, de douceur et d’attention, vous pouvez changer l’attitude de votre chien à l’heure du bain et rendre ce moment plus agréable et moins stressant pour vous deux.

Biographie de l’auteure

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus

Jean Marie Bauhaus est une amoureuse des animaux et une rédactrice indépendante dont le travail est également publié sur AKC.org, Care.com et le Daily Puppy, entre autres. C’est également une romancière qui vit dans les Ozarks avec son mari et leurs nombreux amis à quatre pattes, où elle aime regarder les cerfs, les dindes sauvages et les vaches qui se promènent parfois dans son jardin tout en buvant son café du matin.

Articles associés

Produits associés