Conseils pour gérer la maladie rénale de votre chat

$authorText
minutes de lecture

Les reins du chat jouent un rôle essentiel dans le maintien de sa santé. Ils aident à contrôler la tension artérielle, à réguler la circulation sanguine, à fabriquer des hormones, des enzymes et des globules rouges, ainsi qu’à éliminer les déchets métaboliques du sang. Si les reins du chat ne fonctionnent pas correctement, cela peut entraîner des problèmes importants, voire mortels.

Causes courantes d’insuffisance rénale chez le chat

L’insuffisance rénale est l’une des causes les plus courantes de maladies graves chez le chat, en particulier chez le chat âgé. Il existe deux catégories d’insuffisance rénale chez le chat : l’insuffisance rénale aiguë et l’insuffisance rénale chronique. Les signes d’insuffisance rénale aiguë se manifestent généralement en l’espace d’une semaine ou d’un mois, tandis que l’insuffisance rénale chronique est présente sur une plus longue période. Le risque de maladie rénale chez le chat est plus élevé chez certaines races comme le Persan et l’Angora, mais la maladie est généralement acquise.

Causes potentielles d’insuffisance rénale chez le chat :

  • Diminution du flux sanguin ou urinaire vers les reins
  • Hypertension artérielle
  • Cancer
  • Obstructions telles que calculs rénaux
  • Ingestion de substances toxiques telles qu’antigel, pesticides, médicaments et produits chimiques nettoyants
  • Maladie dentaire avancée
  • Certaines races à poil long (comme le Persan et l’Angora) ont une prédisposition génétique à la maladie
  • Un âge supérieur à sept ans
  • Une alimentation riche en phosphore ou un taux élevé de protéines peut accélérer la progression de la maladie
  • Les chats d’extérieur présentent un risque plus élevé de problèmes aigus en raison de leur exposition potentielle accrue aux toxines

Signes d’insuffisance rénale chez le chat

Les signes courants de l’insuffisance rénale chez le chat peuvent être difficiles à détecter en raison de leur similitude avec d’autres troubles tels que le diabète et l’hyperthyroïdie. Malheureusement, l’insuffisance rénale est une maladie évolutive, et les symptômes peuvent ne pas être manifestes avant longtemps.

Si vous remarquez un ou plusieurs des signes suivants chez votre chat, contactez le vétérinaire :

  • Diminution de l’appétit
  • Augmentation de la soif
  • Miction fréquente ou absente
  • Urines sanglantes ou troubles
  • Vomissements
  • Mauvais aspect du poil
  • Léthargie et dépression
  • Perte de poids
  • Mauvaise haleine
  • Douleur ou aphtes dans la bouche
  • Diarrhée ou constipation
  • Augmentation du sommeil

Traitement de la maladie rénale chez le chat

Aux premiers stades de la maladie rénale, le chat ne présente généralement pas de signes de la maladie. En général, les signes commencent à apparaître lorsque 75 % de la fonction rénale sont perdus. Avec un diagnostic précoce, l’insuffisance rénale aiguë peut être détectée et prise en charge. Cependant, l'insuffisance rénale chronique est une maladie incurable qui touche principalement les chats âgés et qui est traitée par des soins palliatifs. En fonction de l’état de santé, le vétérinaire peut recommander une prise en charge hydrique, une modification de l’alimentation, des médicaments pour la tension artérielle, une dialyse ou une greffe.

Comme les symptômes peuvent ne pas être manifestes avant la perte des fonctions rénales, il est important de veiller à ce que votre chat fasse l’objet d'un contrôle régulier chez le vétérinaire. Cela peut faire la différence entre un dépistage précoce et un dépistage trop tardif. Il est également utile de noter les tendances inhabituelles que vous remarquez chez votre chat dès le début, comme celles énumérées ci-dessus ; cela peut être très utile pour aider le vétérinaire à déterminer si les reins de votre chat doivent être examinés de manière plus approfondie. Il est recommandé de faire passer un « dépistage senior » à tous les chats de 7 ans et plus lors de leur visite annuelle afin de déterminer s’ils ont des troubles rénaux.

Une alimentation adaptée au chat peut contribuer à réduire le risque de maladie et d’insuffisance rénale et à améliorer son état de santé général. Si une maladie rénale a été diagnostiquée chez votre chat, le fait de modifier son alimentation peut permettre de ralentir la progression de la maladie et d’allonger son espérance de vie. Les aliments spécialement formulés peuvent être bénéfiques pour les reins car ils contiennent moins de protéines et de phosphore que les autres aliments. La limitation du phosphore peut atténuer la sévérité des symptômes et la progression des lésions rénales, tandis que la diminution des protéines de haute qualité peut contribuer à rétablir un taux acido-basique normal.

Une alimentation équilibrée est un élément essentiel d’un mode de vie actif et sain. Si votre chat souffre de troubles rénaux, une alimentation adaptée peut avoir un impact positif sur sa vie. Veillez à ce qu’il ait de l’eau fraîche à sa disposition en permanence. Si vous pensez que votre chat souffre d’insuffisance rénale, consultez le vétérinaire et discutez avec lui de l’alimentation la plus adaptée à sa santé rénale. N’oubliez pas de demander au vétérinaire quels sont les aliments spéciaux pour chat qui favorisent la santé des reins, et voyez s’ils conviennent à votre chat s’il souffre de troubles rénaux.