Pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire (RCP) sur un chien ou un chat

Publié par
minutes de lecture

La réanimation cardio-pulmonaire (communément appelée RCP) est une forme de premiers soins qui permet de sauver des vies. La RCP pour chien et la RCP pour chat peuvent être utilisées pour sauver la vie d’un chien ou d’un chat s’il cesse de respirer ou si son cœur s’arrête de battre. Lorsque cette situation effrayante se produit, on parle d’arrêt cardio-pulmonaire. Selon le site 30millionsdamis.fr, si l’on constate que son animal a cessé de respirer, on peut pratiquer soi-même un massage cardio-respiratoire. Pour ce faire, il faut placer l’animal en position latérale et placer ses mains au niveau du cœur. Il ne faut pas hésiter à ouvrir la gueule de l’animal de façon à s’assurer qu’elle n’est pas obturée par des mucosités. Il faut ensuite exercer des pressions thoraciques en alternance avec la respiration artificielle. Le massage cardiaque est un réflexe indispensable à avoir dans les situations d’urgence car il serait efficace dans environ 20 % des cas. Toutefois, c’est la prise en charge par une structure vétérinaire, qui fera suite à ces gestes de premier secours, qui permettra d’optimiser les chances de sauver l’animal.

Guide étape par étape pour pratiquer une RCP sur un chat ou un chien

Chez l’animal, bien que la RCP doive être pratiquée par un vétérinaire, si vous devez pratiquer la RCP sur votre chat ou votre chien, suivez les étapes suivantes :

1. Vérifier les battements du cœur de l’animal

Vous pouvez vérifier les battements du cœur de votre animal en plaçant votre main sur le côté gauche de sa poitrine, juste derrière la pointe du coude. Vous pouvez vérifier si votre animal respire en regardant si sa poitrine bouge de haut en bas à chaque respiration. Si vous ne sentez pas de battements cardiaques ou si vous ne voyez pas le thorax de votre animal se lever et s’abaisser, commencez immédiatement le massage cardiaque. N’oubliez pas que le massage cardiaque varie selon la taille de l’animal :

Mastiff anglais couché dans de l’herbe verte en été

  • Pour les chats et les petits chiens : placez la paume de la main dominante sur le cœur et placez l’autre main sur la main dominante. Effectuez les compressions avec la paume de la main dominante couverte par l’autre main.
  • Pour les chiots et les chatons : placez le pouce sur la partie supérieure de la poitrine, et les autres doigts sur la partie inférieure. Utilisez ensuite vos doigts pour appuyer sur la poitrine.
  • Pour les gros chiens ou les chiens à la poitrine profonde : placez la paume dominante sur la partie la plus large de la cage thoracique et placez l’autre main sur la main dominante.
  • Pour les chiens à la poitrine en tonneau : Pour les bulldogs, rottweilers, rottweilers, mastiffs et Staffordshire terriers, faites rouler le chien sur le dos. placez la paume dominante sur la partie la plus large de la partie inférieure de la poitrine (sternum), et placez l’autre main sur la main dominante. Veillez à ce que vos épaules soient juste au-dessus de vos mains, et verrouillez vos coudes.

2. Commencer le massage cardiaque

Effectuez 30 compressions thoraciques d’affilée. Si vous vous sentez fatigué(e) avant d’avoir atteint le nombre de 30, il est préférable que quelqu’un d’autre prenne le relais (si possible) afin de garantir la qualité des compressions thoraciques. Vous devrez pousser fort sur les gros chiens afin de pomper le cœur, et vous devrez pomper rapidement au rythme recommandé de 100 à 120 compressions par minute pour faire circuler suffisamment de sang pour maintenir le chien en vie. Si vous pompez au rythme de la chanson « Stayin’ Alive » des Bee Gees, vous faites bien les choses. Comprimez le thorax sur la moitié de sa largeur normale au moins, et laissez le thorax reculer complètement avant de le comprimer à nouveau.

3. Faire du bouche-à-bouche

Tendez complètement le cou de votre animal pour ouvrir les voies respiratoires. Ensuite, couvrez le nez de votre animal avec votre bouche, fermez la bouche de votre animal avec votre main et expirez dans son nez jusqu’à ce que vous voyiez sa poitrine se relever. Faites le bouche-à-bouche deux fois.

Chat roux tigré couché sur le dos sur les genoux d’une femme qui lui caresse la poitrine.

4. Répéter

Répétez les étapes 1 et 2, puis vérifiez si le cœur bat et si l’animal respire. Si votre animal ne respire toujours pas ou si son cœur ne bat pas, répétez les étapes jusqu’à ce que vous arriviez chez le vétérinaire. Si votre animal commence à respirer et que vous détectez un battement de cœur, vous avez réussi à le réanimer. Si cela se produit, il est important de noter que votre animal n’est pas encore sorti d’affaire. Il est impératif de faire examiner votre animal par un vétérinaire le plus rapidement possible car il risque de faire un nouvel arrêt cardio-pulmonaire.

Que faire si la RCP ne fonctionne pas ?

Même si vous ne parvenez pas à réanimer votre animal, continuez à pratiquer la RCP pour chat ou chien et emmenez-le chez le vétérinaire. La plupart des vétérinaires sont équipés d’un matériel de secours comme de l’oxygène, des médicaments injectables et d’autres systèmes avancés de maintien des fonctions vitales qui peuvent encore sauver votre animal. Même si votre animal ne respire pas ou ne présente aucun battement cardiaque détectable lorsque vous arrivez chez le vétérinaire, vous aurez fait en sorte que son cœur continue à battre et ses poumons à respirer grâce à votre RCP. En outre, tout chien ou chat ayant fait un arrêt cardio-pulmonaire et ayant bénéficié d’une RCP a besoin de soins post-réanimation qui ne peuvent être dispensés que par un vétérinaire. En général, ces animaux nécessitent des examens supplémentaires pour déterminer la cause de l’arrêt cardio-pulmonaire, ainsi qu’une hospitalisation et une surveillance intensive pour les aider à se rétablir.

Pour la prévention des catastrophes dans la vie de votre chien ou de votre chat, il est essentiel de savoir prodiguer les premiers soins, y compris la réanimation cardio-pulmonaire. Bien que, dans l’idéal, ce ne soit pas au maître de pratiquer la RCP sur son chat ou son chien, le fait d’être préparé à cette situation pourrait vous permettre de sauver la vie de votre animal.

Biographie de l’auteure

Dr Sarah Wooten

Dr Sarah Wooten

Diplômée en 2002 de l’école vétérinaire UC Davis School of Veterinary Medicine, le Dr Sarah Wooten est une conférencière internationale dans le domaine des soins vétérinaires et de la santé animale. Cela fait 10 ans qu’elle fait des conférences et qu’elle travaille avec les médias. Elle a écrit un grand nombre de publications en ligne et sur papier sur la santé animale. Le Dr Wooten intervient dans le domaine de la formation vétérinaire depuis 5 ans et donne des conférences sur le leadership, la communication avec les clients et le développement personnel. Le Dr Wooten est également journaliste vétérinaire certifiée, membre de l’American Veterinary Medical Association, et exerce depuis 16 ans dans la pratique vétérinaire des animaux de compagnie. En plus d’être conférencière, auteure, vétérinaire et co-créatrice du très populaire jeu de cartes « Vets Against Insanity », elle est copropriétaire du groupe de restaurants Elevated Eateries à Greeley (États-Unis) avec son mari depuis 22 ans, et ils élèvent ensemble 3 mini-humains un peu sauvages. En matière de loisirs, on peut la trouver en train de skier dans le Colorado ou de plonger avec des requins dans les Caraïbes.Voyez grand... ou rentrez chez vous. Pour en savoir plus, consultez le site drsarahwooten.com.

Articles associés

Produits associés